Artistes à découvrir / « Mourir en robe de mariée » Pascal Navarro

Exposition - Publié le 18/06/2022

A l’occasion de l’exposition Mourir en robe de mariée, l’espace du Metaxu évoque celui d’une maison qui aurait été vidée de tout objet physique, mais dont les surfaces conserveraient la trace d’un récit. Ainsi, Marcher sur la montagne se compose du linoléum d’une cuisine, au verso duquel, sous les pas quotidiens d’un couple durant quarante années, les pages de journaux se sont imprimées. Un vieux tourne-disque en égrenne les titres. Dans une deuxième salle, un cube en noyer, siège au centre. L’objet est en réalité une armoire – reçue en cadeau de mariage par la mère de l’artiste, et conçue par son grand-père – découpée et réassemblée avec l’aide d’un ébéniste, de manière à occuper l’espace le plus compact possible. (Un autre élément de la chambre, le lit, sculpture figurant dans la collection du Frac PACA, est présenté à la design parade à Toulon, dans l’ancien archevêché). Sur les murs, des images, issues des archives photos d’une famille inconnue conservée par Pascal Navarro s’enfouissent progressivement pendant la durée de l’exposition. L’encre aquarelle qui les compose résiste un temps au blanc pourtant opaque qui les recouvre selon une périodicité bien précise, par un phénomène de capillarité bien connu. Peu à peu, l’espace hanté de la galerie redeviendra white cube, instaurant la durée de l’exposition comme un compte à rebours. À noter : vendredi 17 juin, sur la Place du Globe, le metaxu vous invite également au finissage de la micro-exposition quatremainscube sur la terrasse du metaxu, Place du Globe. Emilie Alterini et Fanny Jarnot, étudiantes en quatrième année à l’esadtpm, proposent une installation liant une notion qui leur est commune: le danger. Elles regroupent la tension et la toxicité qui est propre à leur univers artistique.



Mél : contact@metaxu.fr
Site web (URL)